Chambery

Chambéry, la cité des 4 sans cul, ces éléphants emblématiques de la rue de Boigne…

Capitale des deux Savoies, dont le rayonnement culturel n’a d’égal que la beauté de ses rues piétonnes, son château habilement restructuré en préfecture, ses bars où quelques autochtones trainent le soir dans des borborygmes que n’eurent pas désavouées certaines cultures tribales de Patagonie Orientale…

Chambéry la somptueuse, qui chaque année depuis 35 ans accueille le festival de la bande dessinée, a vécu pour la première fois de sa longue existence un véritable drame.

Trois hurluberlus, dont nous tairons le nom… (P.O., Cheshire et LDF pour ne pas les citer) ont débarqué sous le couvert de l’association Fr. K@wai, se sont fait passer pour des artistes et ont définitivement gangréné ce festival pourtant dédié à la BD professionnelle.

Ces criminels (dont la tête est mise à prix un hot dog, 3 dédicaces signées KoKra et une autorisation exceptionnelle de la part du P.D.G. d’Fr K@wai pour une poignée de main et une consommation de bière en bonne et due forme) ont commis d’innombrables méfaits, que nous nous sommes permis de recenser de manière non-exhaustive :

– Grosbizousbaveux sur beaucoup de membres du staff (ces derniers sont encore choqués et dans un état proche du coma dans la structure hospitalière de Chambery)

– Copinage avec beaucoup de stands (dont Malopié, collectif associatif qui reste encore traumatisé, et pour la plupart, interné à l’HP de Bassens)

– Caricatures et dessins divers (des enfants, qui n’avaient rien demandé, ont été obligés de repartir avec au moins 2 à 3 dessins à chaque fois …)

– Vol éhonté de café / hot dog et bonne humeur (non quantifiable).

Et tout ceci n’est rien … Leur pire crime ? L’exécution d’un Gangnam Style à plusieurs reprises ! ! ! (et toujours aux moments les plus inattendus, sans avoir l’élémentaire délicatesse d’avertir leur entourage)

Un festival haut en couleurs, donc, avec une ambiance du tonnerre, malgré la distance plus que notable entre le stand Fr. K@wai et ceux des maitres.

Un grand merci aux collectifs Lindae, La Puce, Malopié  (encore eux ?) au Drissouk blog, au Maitre Jim, aux gens bizarres avec des oreilles pointues à deux tables de notre stand … (On saluera notamment ****** et *****, que des gens attendaient depuis au moins 3 h du matin pour leur faire dédicacer des MONTAGNES de bédés).

Et enfin, spéciale dédicace à la Carotte, notre présentateur, dont la bonne humeur et la voix ont été mises à rude épreuve pendant ce festival – marathonien !

En attendant, vous pourrez retrouver LDF, le dessinateur – qui fait votre portrait en moins de 10 minutes, anchois comprises , Cheshire, son homologue féminine aux courbes aussi généreuses que celles de ses personnages ( miam ! ) et P.O., le vil agitateur …. Euh, animateur, à Bellegarde-sur-Valserine, les 8 et 9 décembre prochains!

Et ils retournèrent à Darnétal…

Et une fois de plus, ils revinrent exposer le dur labeur de 6 mois de cogitation (dont 3 semaines en urgence… les dernières bien sûr !), fier du devoir accompli sur ce dernier numéro du Mag’wai (à ce jour…). Six mois à écrire, dessiner, photographier, trouver des contacts pour les interviews, pour vous donner un résultat plus surprenant à chaque fois, non seulement par son dressage (car c’est important le dressage, on ne le dit jamais assez) mais également dans cette volonté sans cesse renouvelée de « respecter le produit » comme dirait Yves Camdeborde. Le but étant, bien entendu, qu’à l’ouverture de notre magazine, vous puissiez dire tout comme Sebastien Demorand : « C’est bien ça ! »

Comme la fin du monde approche (si, si, vous ne pourrez pas dire que l’on ne vous avait pas prévenu…), ce festival a été l’occasion de communiquer un peu de bonne humeur et d’ambiance (musicale… ou pas !), rencontrer des auteurs et des intervenants sur des sujets dont nous vous parlerons dans l’avenir, comme par exemple un festival que nous retrouverons l’été prochain (si ce dernier a lieu, je parle évidemment de l’été…) et réunir une très grande partie des auteurs de l’association à la même table pour une grande séance de dédicaces.

Cette année, pas de BD géante, trop de dessinateurs au même endroit auront eu raison de l’écriture du scénario de cette dernière, mais une autre animation intitulée « je suis ton père » en hommage à cette réplique culte de Dark Vador. Les illustrations seront publiées prochainement sur ce blog (enfin… celles qui ont été conservées). Tommy nous a également offert 2 planches bonus sur le thème du mag’wai 6 qui seront également publiées sur ce blog ultérieurement.

Prochain rendez-vous : Chambéry les 20 et 21 Octobre.

Ah ! J’allais oublier…. Certains de nos visiteurs auraient subi un déluge de confettis, nous n’avons aucune explication rationnelle à ce phénomène…

L’équipe au grand complet (de gauche à droite : Kokra, Dran’, Savon, Odile, Ké20, le président dictateur général, Aurel’ et Tommy)

Merci à Panse pour les photos ! (http://panse.over-blog.com/)

Elbeuf sur Fête 2012

La journée des associations d’Elbeuf, qui a eu lieu dimanche 16 septembre dernier a encore été l’occasion de belles rencontres, sous un chaud soleil de septembre.

Nous remercions les organisateurs pour leur travail en amont et leur réactivité le matin en cas de pépin de montage de tonnelle. Notons cette année, notre chrono exceptionnel : 10 minutes tonnelle monté à 2 personnes … Mieux qu’avec un meuble I**A.

Après un bref aperçu de la tête de Christophe Lemaître (une chance qu’il soit grand), et une catastrophe évitée de justesse (non, les gens aux échasses, on ne s’appuie pas sur les tonnelles … NOOOOOOOON) le public s’est présenté nombreux devant notre stand (et pas que les amis et la famille!).Encore merci à tous les visiteurs et à nos voisins qui ont permis de découvrir de nouvelles activités.

A l’année prochaine !!!

Association graphique mais pas que…