Je suis Charlie par Michaël Lozé

 

Mercredi 7 Janvier 2015, une date marquée au sang et non à l’encre de chine. 5 dessinateurs sont tués. Quelques membres de notre association ont eu l’occasion de rencontrer Charb, Tignous et Cabu.

Des dessinateurs dont nous sommes orphelins désormais.

Le jour même, nous avons décidé de fabriquer des badges afin de marquer notre solidarité avec les familles et les collègues des personnes disparues, nous en avons distribué le lendemain lors d’une manifestation organisé dans notre commune . Monsieur le maire voyant notre démarche a décidé de financer une série en vue d’une seconde manifestation prévue le samedi suivant. Je tenais donc publiquement à remercier Mr Djoudé Merabet pour son soutien, et tenait à préciser qu’aucun bénéfice n’a été fait sur ces ventes. Cela dit, lors de la distribution, quelques personnes ont tenu à nous verser de l’argent en échange des badges, nous le reverserons à Charlie Hebdo.

Par ailleurs, je suis conscient que Charlie Hebdo n’est pas une lecture grand public, qu’il peut choquer, que son humour peut sembler douteux à certains, mais ce pays nous offre la liberté d’expression ce qui fait qu’on peut ne pas être d’accord, on peut en parler, mais tuer n’est pas tolérable.

Enfin, ce premier article aurait dû être la célébration de la nouvelle année. J’aurai préféré écrire cela, mais vu les circonstances, vous aurez une BD que j’aurai préféré ne jamais dessiner, mais le rire doit continuer, sinon, les extrémistes auront vraiment gagné.

Michael Lozé, président de Fr.k@wai.

Vous pouvez également retrouver l’hommage à Charlie Hebdo par Ké20 et par Diway 

hommage-charlie