Aire de tristesse.

Je suis abasourdi par la nouvelle qui est tombée ce matin. Si il existe bien une commune en France où je m’imaginais pas l’horreur qui a été commise ce matin, c’est bien à Saint Etienne du Rouvray.

Cela fait plusieurs années que généreusement cette commune nous reçoit et quand j’utilise le terme commune, je parle bien au sens large, autant son administration que sa population. J’aurais souhaité entendre un discours du maire comme ceux qu’il fait lors d’Aire de fête, mais le voir sur une chaîne d’information continue m’a rappelé la triste réalité mais aussi la véritable émotion qu’il avait quand il a parlé aujourd’hui.

Je ne développerai tout ce qui passe dans mon esprit au moment où j’écris ces mots, juste que je voulais exprimer ma profonde solidarité aux habitants de Saint Etienne du Rouvray.

Michaël Lozé

Président de l’association FR.K@waï